La conscience

Samedi soir, j’ai passé une très bonne soirée dans le réel grâce à l’INREES et surtout Miriam Gablier sur un thème plus que passionnant pour moi la conscience.

J’ai senti qu’elle avait des capacités énormes en rentrant dans la pièce de conférence. Et lors de la dédicace comme une connexion d’âme à âme ou de conscience à conscience. C’est bon d’être à la bonne place.

Je ne peux que vous inviter à découvrir son nouveau livre « Les mystères de la conscience », un livre lumineux, découpé en petits paragraphes stimulants pour un cerveau un peu au ralenti comme le mien en ce moment, mais tellement connecté avec le coeur, que les messages fusent et s’amplifient dans ma conscience.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai rêvé d’un renard argenté dans la nuit suivante, mais je vais surtout partager avec vous une expérience que j’ai vécue quelques jours avant cette rencontre extraordinaire.

Voilà comment je suis câblée avec tout le monde, l’Amour Universel, je balance des ondes. Grosse expérience le vendredi soir où j’ai mis en application quelque chose que j’avais déjà fait mais en état de sommeil, sous forme de rêve guidé. Là, de manière éveillée en écoutant la musique « Bye bye Macadam » de Rone et en me mettant progressivement en état modifié de conscience, j’ai rayonné des ondes de plus en plus fortes, comme des échos, ou ondes sonars.

Elles étaient destinées à des groupes d’individus opprimés toutes oppressions confondues (guerre, sexuelle, religieuse, monétaire, libertaire, politique, identitaire…), puis un autre cycle a recommencé avec l’humanité entière, 3ème cycle animal, puis végétal et pour finir en globalité universelle.
Donc j’étais bien perchée ce soir là, mais tellement connectée à tout et vivante.

Je partage quelques minutes plus tard sur tous mes réseaux sociaux ce message : « La musique un puissant monde connecté aux autres, à vous, à l’univers. Une putain de source de régénération, planez tant que vous voulez et emmerdez le destin avec ses plans foireux. On est plus fort que lui car on est connecté à la Terre et à la Vie. On se relève de tout même après la vie. Car la vie est l’univers et pas dans le macadam. Regardez les étoiles, levez la tête le plus haut possible. »

Je laisse mon potentiel se libérer naturellement sans plus aucune contrainte extérieure et sans jugement même de ma part. Et samedi soir, à la conférence de Miriam Gablier j’ai compris que j’avais enfin connecté toutes mes consciences.

Ce diaporama nécessite JavaScript.