Même pour le simple envol d’un papillon tout le ciel est nécessaire. » Paul Claudel

Je suis là, de retour sur ma terre d’adulte 3 ans après mon départ forcé je reviens plus forte, tout est fini, une nouvelle vie s’annonce, et quel bonheur de réaliser un rêve de plus en contribuant à une belle cause.

Je vais voler pour moi, pour Elle, pour eux.

Pour tous ces petits papillons privés de liberté de mouvement, tous ces petits papillons prisonniers de leur corps, pour celle pour qui j’avais tant d’affection et qui est partie au ciel sans profiter de sa retraite, sans profiter d’être enfin libre de sa vie si lourde à vivre pendant des années, Elle qui commençait juste à vivre pour Elle, n’a pas pu profiter, car la vie en a décider autrement, car la maladie en a décidé autrement.

J’ai appris qu’Elle était malade trop tard, je ne pouvais plus lui parler, la voir, peut-être même que mes messages ne lui ont jamais été lus, car la vie en a décidé autrement, car des gens en ont décidé autrement, alors je lui ai rendu hommage comme je pouvais.

Tout a commencé avec une recherche de photos sur l’Hermione vous savez la « frégate de la liberté », ce mot liberté tant convoité, tant espéré, je le cherche sous toutes ses formes, ce bateau je l’ai vu prendre vie, je le suis dans son périple depuis des années et tout particulièrement depuis quelques mois car il navigue enfin, il est parti de Rochefort et il se dirige actuellement vers l’Amérique, un joli rêve devenu réalité, encore une belle prouesse de l’homme, je l’ai trouvé…

La frégate fend la mer, elle se dirige vers un nouveau continent, elle revit son histoire, elle crée l’enthousiasme autour d’elle, elle unit les hommes, elle est belle au milieu de l’immensité de la mer

CIztZZHWgAAoFJO.jpg-large.jpeg

CIzyIgIWsAY8YTL.jpg

Je la vois d’en haut, majestueusement, elle qui était un assemblage de morceaux de bois pendant des années, moi qui ai foulé ses planches, qui ai vu ses voiles, qui l’ai vu renaitre, elle est là en action, et ces photos je les dois à Max Pagnoux .

Je suis admirative de ces photos et de fils en aiguilles en quelques secondes, je remonte les informations, un compte twitter d’un pilote professionnel (tiens un de mes rêves), photographe (tiens on va avoir droit à de jolies prises de vues) de La Rochelle (tiens mon ancienne vie),  je souris niaisement devant l’écran, il n’y a pas de hasard.

Mais le plus surprenant reste à venir, une campagne de crowdfunding en cours (tiens mon dada, mon moyen de réaliser mes rêves à travers ceux des autres) et là surprise.

 

Un tour de France aérien pour soutenir l’association « Les papillons de Charcot », tout me parle, tout m’appelle, le mot papillon, la maladie de Charcot, comment ne pas soutenir, soutenir mon rêve de voler, soutenir les papillons, soutenir son âme envolée.

Aujourd’hui je suis là, à l’Aéro-Club de La Rochelle, je vais survoler mon ancienne vie, en soutenant ce projet, je vole pour moi, pour eux et pour Elle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lui aussi va voler pour eux car il a bouclé son crowdfunding avec succès et il se prépare pour son tour de France aérien, le périple est ficelé, nous connaissons les dates, les étapes et nous attendons impatiemment son envol.

CNO5V-WWcAAbwR3.jpg-large

Ses réseaux sociaux sont dans les starkings blocks, Twitter s’étoffe un peu de followers curieux, Facebook continue son ascension vertigineuse, nous sommes avec lui pour le grand voyage, comme des papillons migrateurs nous attendons le top départ pour la grande envolée.

Çà y est le grand jour est là…

Tenue, check 11892092_1075751689116619_4115857902711399909_n

Plan de vol, check…11041294_1076035925754862_7619391204229935838_n

Un dernier aurevoir et soutien des amis, de la famille…

11951910_1076541042371017_197955285038638931_n

Max et sa femme, Carole, s’installent, remercient encore tous ceux qui sont près d’eux en réel ou sur les réseaux pour leur soutien sans faille…

11900043_1076247502400371_5070059366891546346_n

 

Et c’est parti…
Des paysages, des pauses, des ravitaillements, des interviews vont rythmer ces quelques jours inoubliables…

Il l’a fait, ils l’ont fait, nos pirates de l’air au grand coeur ont donné des ailes à beaucoup d’entre nous, par le rêve, la solidarité, l’engagement et l’altruisme tout simplement.

 

Je vais ai fait découvrir ce projet à l’instant, vous regrettez d’avoir rater sa collecte et son tour de France, il n’est jamais trop tard pour le soutenir, pour soutenir les papillons de Charcot, foncez le suivre en cliquant sur cette splendide photo, redonnez du soleil à de nombreuses personnes en vous tenant près à précommander le livre de ce fabuleux parcours, les ailes de Max n’ont pas fini de vous faire voyager et rêver.

CUQGo0qXAAAJ3dZ.jpg-large

 

Les photos sont celles de Max Pagnoux, je n’ai fait que les reprendre sur son Facebook.

Je vous conseille de suivre les Papillons de Charcot car c’est la finalité de son projet, faire connaitre cette maladie, soutenir l’association en l’aidant à votre échelle.

Mais découvrez aussi Coavmi, le principal sponsor de ce tour aérien, le blablacar des pilotes, qui propose du coavionnage, à suivre sur Facebook et Twitter.

11891202_1075430022482119_6843503241934387839_n

À Yvette ❤